Rachat de crédit immobilier

rachat de credit

Le Rachat de Crédit

 

Le rachat de crédit (quelque soit son type: crédit auto, crédit personnel, crédit immobilier, credit revolving en ligne, etc..) consiste dans le rachat d’un ou plusieurs prêts contractés par l’emprunteur par une société de prêt ou une banque qui percevra ensuite une mensualité unique à  des conditions définies dans un nouveau contrat. Dans le prêt à la consommation le recours au rachat de crédit permet de grouper plusieurs mensualités en une seule plus facile à gérer. Dans le cadre d’un prêt immobilier le rachat permet de redéfinir de nouvelles conditions plus avantageuses ou de changer les conditions du prêt initial : le rachat de crédit immobilier revient donc en fait à solder l’ancien emprunt pour le remplacer par un nouveau dont les conditions sont plus intéressantes en termes de durée, de taux d’intérêts ou pour toute autre raison. Ce rachat de crédits immobiliers peut être souscrit auprès de la même banque ou établissement financier que l’ancien ou bien dans un autre. Cependant dans le cas où le rachat de crédit immobilier se fait dans la même banque, il est à noter que celle-ci pourrait être un peu réticente car elle peut considérer qu’elle a déjà engagé sa responsabilité avec un prêt et donc voir d’un mauvais œil la souscription d’un nouveau, il est donc souvent plus facile pour l’emprunteur de s’adresser à un autre établissement bancaire pour son rachat crédit immobilier. Il devra néanmoins s’acquitter de frais liés au remboursement anticipé (sauf en cas de vente du bien immobilier et sous certaines conditions  assez strictes).

rachat de credit avec comparaison

Si le rachat crédit immobilier permet de souscrire un nouveau crédit avec un taux plus intéressant que l’emprunt initial il faut cependant bien étudier tous les frais liés au nouveau contrat pour s’assurer que le changement en vaut la peine. Ainsi il faut prendre en compte le fait qu’il y a  des pénalités à payer pour le remboursement anticipé du prêt initial, ces pénalités correspondent généralement à 6 mois d’intérêts auxquels s’ajoutent 3% du capital qui reste dû. Cette somme peut être suffisamment importante pour reconsidérer la pertinence du rachat crédit immobilier. De plus si l’emprunteur change de banque il lui faudra verser de nouveaux frais de garanties tels qu’une hypothèque ou une caution. Il ne faut pas négliger non plus le fait que toutes les démarches pour procéder à un rachat crédit immobilier prennent du temps, ce dont ne dispose pas toujours l’emprunteur. Tous ces éléments sont à prendre en considération pour déterminer l’opportunité de ces démarches.

Différents points  d’un rachat de crédit  

Différents points sont à examiner pour juger du bien-fondé d’un rachat de crédits immobiliers. Parmi ces points il y a la durée du l’emprunt : en effet si la durée de remboursement restante est inférieure à celle déjà effectuée, le rachat de crédit immobilier n’est pas intéressant, le nombre de mensualités à rembourser ne suffira pas à amortir le coût du rachat de crédit. Ainsi pour un emprunt souscrit sur 15 ans par exemple le rachat de crédit immobilier ne présentera d’intérêt que s’il intervient dans dans les 7 premières années de remboursement.

Il faut également considérer le taux d’intérêt. Bien sûr le rachat de crédits immobiliers n’a de sens que si le nouvel emprunt présente un taux d’intérêt plus faible que le précédent, mais encore faut-il que la différence soit suffisante : en effet les spécialistes considèrent que pour être financièrement valable le rachat de crédit immobilier doit permettre de souscrire un nouveau prêt inférieur d’au moins 1,2% (comparaison qui s’applique sur la durée restante du prêt initial).

L’emprunteur devant s’acquitter de pénalités pour le remboursement anticipé de son prêt initial, il faut bien sûr tenir compte aussi de ces frais qui peuvent ne pas être négligeables, tout comme les frais engagés initialement à titre de garantie et que l’emprunteur doit renouveler dans le cadre de son rachat crédit immobilier.

Certain de ces frais comme les frais de dossier ou les garanties peuvent n’être demandées par le nouvel établissement bancaire qu’à la fin du prêt, afin de ne pas trop pénaliser le budget de l’emprunteur, ils sont ainsi simplement ajoutés au montant restant dû.

Bien sûr c’est le montant du capital restant dû qui est l’élément essentiel, c’est en proportion de ce montant que le gain éventuel engendré par le rachat de prêt immo sera déterminé.

Rachat de crédit: conclusion

Ce n’est qu’après avoir soigneusement étudié tous ces éléments que l’emprunteur pourra juger de l’opportunité ou non de procéder à un regroupement de crédit immobilier car il ne faut pas que le remède se révèle plus mauvais que le mal.

Procédez a une simulation de votre rachat de crédit.

rachat de credit

exemple illustrant un rachat de crédit